La vie du domaine

 

 

Le printemps est là. Les bourgeons sortent, et nous courrons après les pousses:

On ébourgeonne, quand la plante a deux ou trois feuilles. Une taille en vert qui permet de limiter la productivité, et donc de permettre une meilleure maturité.

Nous recrutons trois à quatre personnes pour ce travail délicat.

Puis nous relevons les branches en trois ou quatre passage, et les maintenons dans les fils.

 

Pendant ce temps, Didier et Maximilien labourent pour donner au sol un maximum d'azote et éviter le concours des mauvaises herbes.

Ils traitent aussi. C'est moins plaisant, même si le souffre et le cuivre sont les seuls produits utilisés.


« S'il existait un enfer pour les amoureux et les buveurs,

le paradis serait désert. »

Omar Khayyâm