Le travail du vin

Vendanges manuelles uniquement.

Tri des raisins si besoin : pendant la vendange, les grains abîmés sont retirés. Pas d’écrasement de grappes pourries, ce qui arrive en cuverie est toujours de belle qualité.
Utilisation au maximum de la gravité pour les transferts de vin (la cuverie est construite dans ce but).

Nous n’ajoutons au raisin et au vin :
  Ni  levures du commerce (manipulées génétiquement)
  Ni enzymes
  Ni bactéries

 

Chaptalisation et sulfitage modérés :

Nous chaptalisons uniquement certaines années moins ensoleillées, toujours dans la limite de 1°, afin de garantir le meilleur équilibre au vin. Nous indiquons « NC » sur les cuvées non chaptalisées.

Eraflage
Eraflage

Soutirage
Soutirage

   Le sulfitage en cours de vinification est dosé au minimum pour obtenir un vin sans défaut, garantir la stabilité du vin et une bonne garde.
Les quantités ajoutées à la mise en bouteilles sont déterminées après analyse, en fonction de chaque cuvée. Nous sommes toujours très en dessous des doses usuelles, la santé est préservée ainsi que le vin.
 
Nous pouvons fournir les analyses.

 

Nous ne revendiquons pas l'appellation "Vins Natures", ni même ne souhaitons y être associés, ce n'est pas notre démarche.


Vinification et conservation en cuves bois ou émaillées et fûts de chêne uniquement.
Mise en bouteilles en respectant le rythme lunaire après 6 à 24 mois d’élevage en fonction de la dégustation.
Conformément au cahier des charges DEMETER. Une seule filtration au maximum.
Mise en bouteilles par nous-mêmes avec du matériel performant.

    Tous nos vins depuis le millesime 1993 bénéficient de la mention :


Pigeage des rouges
Pigeage des rouges
Le blanc sous le pressoir
Le blanc sous le pressoir
Pigeage du pommard, Didier
Pigeage du pommard, Didier

« Dieu n’a fait que l’eau,
mais l’homme a fait le vin. »
Victor Hugo